C’est au rythme de l’approche One Health que s’est déroulé la mission de l’Unité de veille sanitaire de la COI aux Seychelles, du 04 au 08 juillet.

Qu’est-ce que l’approche One Health ?

Il s’agit d’une approche intégrée, également appelée « Une seule santé ». Sa définition a été approuvée par l’OMS, l’OMSA et la FAO (tripartite) ainsi que le Programme des Nations unies pour l’environnement.

« Le principe « Une seule santé » consiste en une approche intégrée et unificatrice qui vise à équilibrer et à optimiser durablement la santé des personnes, des animaux et des écosystèmes. Il reconnaît que la santé des humains, des animaux domestiques et sauvages, des plantes et de l’environnement en général (y compris des écosystèmes) est étroitement liée et interdépendante. L’approche mobilise de multiples secteurs, disciplines et communautés à différents niveaux de la société pour travailler ensemble à fomenter le bien-être et à lutter contre les menaces pour la santé et les écosystèmes. Il s’agit également de répondre au besoin collectif en eau potable, en énergie propre, en air pur, et en aliments sûrs et nutritifs, de prendre des mesures contre le changement climatique et de contribuer au développement durable. »

05 juillet : atelier vétérinaire

10 experts de santé animale se sont réunis afin d’échanger sur le renforcement des capacités, l’e-surveillance, le plan d’actions, la formation, etc. Ces échangeas entre services vétérinaires, production animale, conservation & parcs nationaux, laboratoires, vétérinaires privés illustrent à la perfection la coopération pluridisciplinaire.

06 juillet : visite de laboratoire entomologique

Un atelier risque vectoriel et changement climatique s’était tenu à Maurice du 21 au 24 juin. Durant ce dernier, la surveillance entomologique a longuement été abordée. Elle est en effet nécessaire au renforcement de la surveillance épidémiologique. C’est ainsi qu’une visite de l’unité et du laboratoire d’entomologie des Seychelles a été organisée le 06 juillet afin d’identifier les besoins (formations, équipements…). . Ce laboratoire vise entre autres à identifier et quantifier les moustiques capturés via la pose de pièges afin de déterminer toute anomalie (densité, nouvelles espèces,…)

07 juillet : priorité formation

Une rencontre a également été organisée au ministère de la Santé. Objectifs : discuter des besoins et attentes mais aussi faire le point sur les appuis et acquis du réseau SEGA – One Health aux Seychelles. Il en ressort que la formation est au coeur des besoins. 

08 juillet : atelier One Health

Une trentaine d’experts en santé humaine & animale mais aussi en environnement et météorologie se sont réunis le 08 juillet. A l’instar des ateliers nationaux s’étant déroulés aux Comores, à Madagascar et à Maurice, l’objectif était d’échanger sur la création d’une plateforme nationale One Health. Il s’agirait d’une plateforme de proximité facilitant la coordination intersectorielle. Cette proposition a été saluée par la ministre de la Santé et le ministre de l’Agriculture, du Changement climatique et de l’Environnement.

Consulter le communiqué