Le réseau SEGA – One Health

Le réseau SEGA – One Health est le bras santé de la COI en matière de santé publique, santé animale et santé environnementale. Il réunit plus de 300 professionnels de santé issus de départements ministériels des États membres, d’institutions de formation et de recherche de référence de la région, et bénéficie d’un partenariat fort avec les Organisations mondiales de la santé (OMS) et de la santé animale (OIE). Il est appuyé depuis 2009 par l’Agence française de développement (AFD) via les projets RSIE.

Dans la complémentarité de la mise en œuvre de la troisième phase (RSIE3), l’Union européenne (UE) appuie également le réseau SEGA – One Health à travers un nouveau projet, RSIE4, mis en œuvre par la COI depuis décembre 2020.

Présentation SEGA One Health

HISTORIQUE DU RÉSEAU

Chaque année, au moins une crise sanitaire touche ou menace la région avec un risque de transmission d’un pays à un autre justifiant une prise en charge collective.

2006 Épidémie de chikungunya.
Aucun partage d’information sanitaire, ni de travail à l’échelle régionale. Électrochoc pour les États membres de la COI qui prennent la mesure de leur vulnérabilité et de leur interdépendance face aux risques sanitaires.

2007 Conférence des ministres de la Santé des États membres de la COI.
Volonté politique affichée pour une coopération en santé publique.

2009 L’AFD noue un partenariat avec la COI pour le financement du premier projet régional en santé publique, le projet RSIE.
Création du réseau SEGA avec l’Unité de veille sanitaire (UVS) au sein du
Secrétariat général de la COI. L’UVS coordonne les activités du réseau SEGA.

2013 Deuxième phase du projet RSIE.
Le réseau SEGA intègre la dimension santé animale conformément au concept One Health promu par l’OMS, l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et la FAO.

2017 Institutionnalisation du réseau SEGA – One Health à travers la signature d’une Charte par les cinq États membres.

2018 Troisième phase du projet RSIE visant la pérennisation du réseau SEGA – One Health.
Le réseau SEGA – One Health poursuit sa consolidation et intègre de nouvelles thématiques telles que la surveillance aux frontières et l’impact du changement climatique sur la santé.

2019 Approbation du principe de création d’un Fonds SEGA – One Health
qui serait, d’une part, constitué des contributions volontaires des États membres au financement du fonctionnement de l’UVS et des activités liées à l’animation du réseau et d’autre part, des apports des partenaires de la COI à la mise en œuvre des programmes SEGA – One Health.