Chaque année les membres du réseau SEGA – One Health et représentants des États membres et partenaires se réunissent à l’occasion du Comité technique régional et du Comité de pilotage. En 2022, ces réunions se sont déroulées à Madagascar, du 28 novembre au 02 décembre.

Objectifs ?

  • retrospective des activités menées
  • échanger sur les sujets d’intérêt prioritaires et besoins des États membres
  • définir les activités pour 2023 – 2024

Quelles recommandations pour les deux années à venir ?

Ces réunions d’échanges ont permis d’établir des recommandations afin de baliser les activités prioritaires à mener en 2023-2024.

Les maladies non transmissibles ont intégré les Pôles thématiques du réseau SEGA – One Health à la suite du Comité de pilotage de 2021.

Recommandations :

  • intégration de cette thématique dans les formations FETP
  • amélioration des outils pour l’obtention de statistiques fiables et régulières via le logiciel DHIS2
  • recherche opérationnelle
  • élaboration d’un plaidoyer sur la prévention primaire sur la réduction des facteurs de risques, notamment pour le diabète

Outre la crise environnementale causée par les dérèglements climatiques, nous faisons également face à une crise sanitaire.

Recommandations :

  • amélioration de la collecte, analyse et capitalisation des données sur les maladies en lien avec les données climatiques
  • développement d’outils de prédiction (via la recherche opérationnelle)
  • élaboration de manuels techniques et documents de plaidoyer sur les mesures d’anticipation et de riposte devant être déployées face aux risques sanitaires associés au climat

Recommandations :

  • renforcement des capacités de lutte antivectorielle à l’échelle régionale
  • opérationnalisation de la surveillance entomologique aux Comores, à Madagascar et aux Seychelles
  • opérationnalisation de la surveillance de la résistance des moustiques aux insecticides

Via : formations régionales, équipements, déploiement d’expertise, atelier régional et simulation de crises

La lutte contre la résistance aux antibiotiques est cruciale. L’utilisation abusive d’antibiotiques peut diminuer l’efficacité du traitement. Risques ? Augmentation des formes graves, décès, etc.

Recommandations :

  • prévention et contrôle des infections en milieu hospitalier
  • renforcement des capacités
  • sensibilisation au bon usage des antibiotiques
  • renforcement de la communication des risques

Recommandations :

  • collaboration avec d’autres réseaux régionaux de surveillance et riposte
  • organisation d’un Congrès international One Health
Consulter le communiqué