Depuis le début de la 3ème phase (RSIE3), le réseau SEGA One Health a programmé des interventions en rapport avec le changement climatique et son impact sur la santé ; au regard de la vulnérabilité des îles de l’océan Indien face au changement climatique. Une mission d’un Expert court-terme est intervenue du 21 janvier au 05 février 2020 pour dresser un état des lieux sur la thématique et les actions en cours dans la région de l’Océan Indien et pour identifier des interventions potentielles futures dans ce domaine. Ce rapport a été présenté au cours d’un atelier régional à Moroni, aux Comores, le 5 février dernier.

ORIENTATIONS STRATEGIQUES

  • Le changement climatique entraine de nouveaux risques sanitaires
    • Effets directs : mortalité et morbidité liés aux événements extrêmes, mortalité et taux de morbidité liés aux maladies infectieuses
    • Effets indirects : disponibilité de l’eau, insécurité alimentaire et nutritionnelle, élévation du niveau des mers….
  • Une approche globale de la santé publique qui intègre santé humaine, animale et environnementale :
    • Mise en place d’une surveillance intégrée sur les maladies et syndromes climato-sensibles et d’un système d’alerte précoce
    • Promotion de mesures de prévention, d’adaptation et de résilience face aux effets du changement climatique sur la santé humaine et animale

REALISATIONS ET MEILLEURES PRATIQUES

  • Résultats d’une Revue documentaire sur :
    • Profils socio-démographiques des pays membres de la COI ;
    • Profils sanitaires et épidémiologiques des pays membres de la COI ;
    • Histoire contemporaine des pays membres de la COI ;
    • Plans nationaux de lutte contre le CC ;
    • Plans nationaux de lutte/coordination contre les évènements catastrophiques ;
    • Recherche/mesure d’impact du CC sur la région en terme climatique, météorologique, sanitaire, migratoire, économique (notamment auprès de la Banque Mondiale, PNUD, OMS, FMI, GFDRR, CADRI, Notre-Dame University) ;
    • Dépendance alimentaire des pays de la COI.
  • Un atelier régional pour la mise en place d’une surveillance intégrée des syndromes et maladies climato-sensibles et un monitoring des impacts du changement climatique sur la santé a eu lieu en fin juillet 2021.